Conrad Colman – Vendée Globe 2017 – 24 février 2017

 Entre persévérance et ténacité

Avant d’arriver aux Sables, Conrad nous envoie ce message de vie partagée :

Avec un dévouement sans faille et une attitude toujours tournée vers le futur, je pense que tout le monde peut déplacer des montagnes…

« Le vent a disparu. Ma fière grand-voile se traîne d’un côté à l’autre du cockpit. Même le doux son des vagues le long de la coque n’est plus là pour me distraire et Foresight Natural Energy avance à une allure d’escargot vers l’horizon. Le tourmentin (voile tempête à l’avant) est la seule touche de couleur dans un paysage morose et silencieux, sous un ciel gris d’étain. Si la variété permet de pimenter son quotidien, ma journée était fort ennuyeuse comparée à celles passées dans les tempêtes à filer dans les vagues avec de l’écume plein le bateau !

Dans un tel environnement, difficile de ne pas être nostalgique en repensant à toutes les étapes qui m’ont conduit ici aujourd’hui, à 250 milles de la ligne d’arrivée. La route jusqu’aux Sables d’Olonne est l’aboutissement d’un voyage qui m’a pris 10 ans, 3 tours du monde et des challenges qui pourraient suffire pour une vie entière! J’ai quitté la Nouvelle-Zélande pour les Etats-Unis en 1999 à la recherche d’un challenge académique et pour reconnecter avec mes racines, le pays de mon père parti trop tôt. J’ai laissé les montagnes du Colorado pour attaquer les océans du monde en 2007 à la recherche d’aventures et de nouvelles opportunités. Dans les deux cas j’ai récolté plus que ce que j’avais espéré.

Je suis touché par tous les messages d’encouragement reçus depuis mon démâtage et suis honoré de tant d’éloges, même un peu surpris. J’ai acquis les compétences qui me sont aujourd’hui indispensables durant mon parcours, en étant très curieux et en enchaînant de nombreux emplois différents pour continuer à gagner ma vie et faire avancer ma carrière. Avec un dévouement sans faille et une attitude toujours tournée vers le futur, je pense que tout le monde peut déplacer des montagnes… pas forcement en faisant le Vendée Globe mais dans d’autres aventures, projets artistiques, challenges d’entreprise !

Au début de la course j’avais posé la question « Et vous, quel est votre Vendée Globe? ». J’ai un peu perdu le fil car j’ai été occupé par ma propre course mais je vous encourage à y réfléchir. J’espère qu’à mon échelle je pourrai vous inspirer à relever vos propres défis, ceux qui paraissent non atteignables aujourd’hui. Et puis je voulais aussi dire que mon Vendée Globe n’est pas une victoire « en solitaire » même si quand je passerai la ligne (finalement!!) je serai seul à l’avant du bateau. Je n’y serai jamais arrivé tout seul, de la préparation du bateau avec ma petite équipe à la mise en place du projet avec ma femme ou le départ des Sables d’Olonne grâce au groupe Foresight. Vos messages ont aidé aussi ! Le Vendée Globe est un sport d’équipe déguisé en sport individuel et il reste vrai que l’on est plus forts à plusieurs. »

Source :

http://www.vendeeglobe.org/fr/actualites/18963/conrad-colman-o-capitaine-mon-capitaine

Voir également le portrait de ce marin d’exception :

http://www.vendeeglobe.org/fr/skippers/81/conrad-colman

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :