4 – L’odieuse invention des personnages

Les handicapes ne sont pas physiques

Pour obtenir des droits immobiliers imaginés, la partie adverse va inventer des personnages susceptibles d’influencer les magistrats. Ce qui fonctionnera à merveille dès le premier jugement en référé de juillet 2013. La diffamation fait partie de la mise en scène pour montrer que l’accusé, sans scrupule, traumatise des handicapés en fauteuil roulant. La mise en scène est toujours d’actualité en 2017.

Les voisins propriétaires sont une famille d’accueil en Essonne de pensionnaires physiquement normaux. Ils seront transformés en Vendée en éducateurs thérapeutiques avec des handicapés en fauteuil roulant !!! Le mot éducateur thérapeutique au lieu de « famille d’accueil » est utilisé deux fois par la présentation des personnages dans chaque dossier et les fauteuils roulant y sont toujours présents. Les mots,  éducateur thérapeutique, handicapé ou fauteuil roulant, ont été exploité une centaine de fois.

Cette mise en scène est une tromperie bien calculée. L’avocat fait référence à l’une de ses pièces jointes pour faire croire à la véracité de ses affirmations, alors que les pièces nommées n’apportent aucune preuve de ses affirmations et le plus souvent le contredisent.

La seule preuve est une attestation de leur employeur comme quoi ils sont « famille d’accueil » dans leur résidence principale en Essonne et non dans leur maison secondaire. A maintes reprises j’ai écrit à l’employeur pour savoir s’ils étaient bien éducateurs. La non-réponse de l’employeur me prouve qu’il y a bien un gros mensonge !!!

 attestation-voisin-2

L’odieuse invention

Son origine provient du premier constat d’huissier du 30 octobre 2012 qui invente des handicapés en fauteuil roulant.

Il écrit ; « je constate effectivement la présence de personnes handicapées dans la maison » Il faut oser l’écrire car ce ne sont pas les pensionnaires qui ont le plus gros handicapes physiques.

Il poursuit en écrivant que pour ces personnes le passage est impossible «  et encore moins en chaise roulante » L’huissier ne peut pas voir de fauteuils roulants puisqu ‘ils n’ont jamais existé depuis l’arrivée des voisins en 1996 !!! Avant le référé, l’Avocat a eu la preuve en mains que les pensionnaires étaient physiquement normaux, mais il maintiendra froidement même en ma présence cette odieuse invention !!!

constat-30-10-2012-01

Les handicapés vus en pleine activité physique le 7 juillet 2013, la veille de l’audience du référé le 08 juillet 2013. Photo présentée lors de l’audience. En 2017, les voisins seront en fauteuil roulant !!!

passage-libre-cote-jardin-02

Les vrais pensionnaires en plein effort physique, sans fauteuil roulant, utilisent le sentier provisoire, sans aucune difficulté apparente.

* * *

1) Les handicapés au TGI des Sables d’Olonne – Assignation du 8 juillet 2013

« Monsieur … de nationalité française, éducateur thérapeutique.

Madame … de nationalité française, éducatrice thérapeutique. »

« Il sera précisé que Monsieur et Madame … exercent la profession d’éducateur thérapeutique et qu’à ce titre, leur maison est destinée à accueillir des personnes handicapées. »…

« Or, il résulte du procès-verbal de constat établi par Maître TESSON, huissier de justice, le 30 octobre 2012 que Monsieur PETIT a tout d’abord entreposé divers matériaux afin d’empêcher l’accès au jardin des requérants situés sur la parcelle A 417 (les personnes handicapées étant en fauteuil roulant) (Pièce 6) »

La méthode de l’Avocat : il fait croire que la pièce 6 prouve que les handicapés sont en fauteuil roulant !!!

« En l’espèce, l’attitude de leur voisin est parfaitement choquante. Celui-ci n’est pas sans ignorer que les requérants accueillent des personnes handicapées (Pièce 8).

Or, depuis que leur voisin a clôturé la parcelle A 432, les personnes handicapées ne peuvent plus accéder à la maison.

Or, ces derniers ne peuvent accéder à la maison que par la Grande rue.

L’accès est en effet impossible depuis la rue de l’Égalité avec un fauteuil roulant eu égard à l’étroitesse de la porte d’entrée.

De même, les Époux VOISINS et les personnes handicapées accueillies ne peuvent plus profiter du jardin, et ce depuis la construction de l’édifice en dur»

2) Les inventions reprises par le Président du tribunal dans son Ordonnance du 26 juillet 2013 – N° 13/00162

« …, mais que celui-ci leur interdit désormais ces par divers moyens, dépôt de gravats, clôture, édification d’une construction en dur, alors qu’ils accueillent en raison de leur profession des personnes handicapées en fauteuil roulant … Que le comportement fautif de Monsieur … a occasionné un trouble de jouissance aux demandeurs, en les privant de l’accès normal à leur propriété, d’autant que celui-ci n’ignore pas les particularités de leur profession »

3) Conclusions de la deuxième affaire – Audience de 02 décembre 2013 à 10 heures ( Accès à mon compteur d’eau )

« Il sera précisé que Monsieur et Madame VOISINS exercent la profession d’éducateur thérapeutique et qu’à ce titre, leur maison est destinée à accueillir des personnes handicapées… Or, il résulte du procès-verbal de constat établi par Maître T., huissier de justice, le 30 octobre 2012 que le voisin a tout d’abord entreposé divers matériaux afin d’empêcher l’accès au jardin des requérants situés sur la parcelle A 417 (les personnes handicapées étant en fauteuil roulant) (Pièce 6) »

Cette deuxième affaire n’avait absolument rien à voir avec la première. Les voisins m’interdisaient l’accès à mon compteur d’eau situé dans leur cour. L’Avocat a inclus le dossier complet de la première affaire et pire encore, il m’a fait écrire à la Cour d’appel que pour accéder à mon compteur, je dois franchir une clôture plutôt que de passer par une porte. Cette affaire m’a coûté des milliers d’euros sans que je puisse accéder à mon compteur, elle sera également sur ce blog. C’est ça la justice de France, elle ne s’invente pas…

4) Les handicapés devant la porte de la Cour d’appel de Poitiers

13/02798 dossier 130418 Conclusions du 19 décembre 2013

Les incontournables mensonges sont soulignés en rouge.

 conclusions-19-12-2013-01

5) Conclusions devant la Cour d’appel du 14 février 2014 – 13/02798

« Il sera précisé que Monsieur et Madame VOISINS exercent la profession d’éducateur thérapeutique et qu’à ce titre, leur maison est destinée à accueillir des personnes handicapées.

En l’espèce, l’attitude de leur voisin est parfaitement choquante.

Celui-ci n’est pas sans ignorer que les requérants accueillent des personnes handicapées (Pièce 8).

Or, ces derniers ne peuvent accéder à la maison que par la Grande rue.

L’accès est en effet impossible depuis le rue des Forges avec un fauteuil roulant eu égard à l’étroitesse de la porte d’entrée.

Or, depuis que leur voisin a clôturé la parcelle A 432, les personnes handicapées ne peuvent plus accéder à la maison.

De même, les Époux MATIGNY et les personnes handicapées accueillies ne peuvent plus profiter du jardin, et ce depuis la construction de l’édifice en dur.

Leur voisin est parfaitement conscient de cette situation …

En effet, leur voisin sait pertinemment bien que le seul accès possible pour les personnes en fauteuil roulant est d’utiliser le chemin situé sur la parcelle 432. »

6) Conclusions de la deuxième affaire pour la Cour d’appel du 10 octobre 2014 – 14/01132 ( l’accès à mon compteur d’eau )

« Or, il résulte du procès-verbal de constat établi par Maître TESSON, huissier de justice, le 30 octobre 2012 que Monsieur PETIT a tout d’abord entreposé divers matériaux afin d’empêcher l’accès au jardin des requérants situés sur la parcelle A 417 (les personnes handicapées étant en fauteuil roulant) (Pièce 6) »

7) Assignation du 14 septembre 2015 pour me prendre plus de 9000 € obtenu par escroqueries en sachant qu’une saisie-vente de 8000 € est en cours depuis le printemps 2016. X 000 € pour la suite. J’ai personnellement déjà déboursé plus de 12 000 €. J’ai acheté la petite maison 25 000 € !!! Peut-on seulement imaginé qu’en France, la justice détruise un citoyen en toute connaissance du dossier en 2017, sans prévoir une suite… A suivre.

« Il sera précisé que Monsieur et Madame VOISINS exercent la profession d’éducateur thérapeutique et qu’à ce titre, leur maison est destinée à accueillir des personnes handicapées. »

« Il sera en outre rappelé que les Époux MATIGNY hébergent des personnes handicapées en fauteuil roulant de sorte que la situation est extrêmement pénalisante et dangereuse pour ces derniers (Pièce 17).

« Or, il résulte du procès-verbal de constat établi par Maître TESSON, huissier de justice, le 30 octobre 2012 que Monsieur PETIT a tout d’abord entreposé divers matériaux afin d’empêcher l’accès au jardin des requérants situés sur la parcelle A 417 (les personnes handicapées étant en fauteuil roulant) (Pièce 6 »)

8) Conclusions en appel du 02 février 2016 – 15/04746

« Il sera en outre rappelé que les Époux MATIGNY hébergent des personnes handicapées en fauteuil roulant de sorte que la situation est extrêmement pénalisante et dangereuse pour ces derniers (Pièce 17).

Il sera précisé que Monsieur et Madame MATIGNY exercent la profession d’éducateur thérapeutique et qu’à ce titre, leur maison est destinée à accueillir des personnes handicapées.

… afin d’empêcher l’accès au jardin des requérants situés sur la parcelle A 417 (les personnes handicapées étant en fauteuil roulant) (Pièce 6) »

9) le Tribunal de Police dément la Cour d’appel 

Voir cet article ( il sera publié mi-janvier 2017 )

Le premier avril 2014, le Tribunal de Police des Sables d’Olonne refuse d’admettre les fantômes handicapés de l’Avocat. Et ce n’était pas un poisson. Ce jour là, la juge m’a entendu, en cinq minutes les duperies ont été esquivées.

jugement-police-01-04-2014

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :