L’Homme des hautes plaines

Un souvenir marquant de ma jeunesse. C’est un des premiers films de Clint Eastwood tourné en 1973 ( High Plains Drifter ), à voir ou revoir.

Un scénario basé sur le comportement inné de l’être humain qui n’est pas sans rapport avec ces affaires et bien d’autres au quotidien.

Notre cow-boy punira toute une ville qui a assisté à un meurtre atroce sans intervenir.

Les habitants lui donnent tous les pouvoirs pour les protéger contre les bandits et ils lui vendront leur âme en lui promettant tout sans condition.

Il les humiliera en les mettant face à leur manque de courage. Après leur avoir  appris à se défendre, il leur fait repeindre la ville en rouge et la rebaptise ENFER… A découvrir par exemple sur YouTube où il existe en intégralité.

Comme dans  » Le train sifflera trois fois « , une ville se trouve face aux bandits. Les habitants restent planquer, laissant un homme seul face à une bande de truands.

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :