L’avocat et la vérité – 01

Un des plus respectable et éminent avocat, nous prévient :

« L’avocat est d’autant plus écouté, d’autant plus recherché et d’autant plus respecté qu’il double sa connaissance du droit d’une déontologie scrupuleuse et exigeante. Certains confrères osent soutenir que l’avocat aurait droit au mensongece contre quoi, à titre personnel, je m’élève de toutes mes forces. » http://www.charriere-bournazel.com

La profession d’avocat-menteur existe bien en France, l’avocat-menteur n’est pas un fantôme des temples de la République…

charriere-bournazel

L’AVOCAT ET LA VÉRITÉ par Christian Charrière-Bournazel

 Extraits de http://www.charriere-bournazel.com/lavocat-et-la-verite/

« L’avocat n’exerce aucun pouvoir. Contrairement au médecin ou au juge, il ne prescrit pas, n’ordonne pas, n’interdit pas, ne condamne pas. Sa mission consiste à défendre les intérêts, l’honneur, voire la liberté de ceux qui s’en remettent à lui afin que le juge se rende à leurs raisons.

 Bien que, par définition, l’avocat soit de parti pris et qu’il soit enclin à tout mettre en œuvre pour obtenir justice ou gain de cause, peut-il recourir au mensonge ou même le revendiquer, comme par malheur le font certains ? …

Notre statut d’avocat français ne manque pas de grandeur puisqu’il nous fait libres d’arbitrer en conscience entre le droit et la vérité.

 Mais la liberté qui nous est laissée d’invoquer parfois la loi au détriment du vrai ou de faire échapper à toute condamnation un coupable avéré connaît deux limites : l’avocat ne peut revendiquer plus de droits pour son client qu’il n’en reconnaît à son adversaire. Il ne peut distordre ou ignorer la vérité s’il en résulte une injustice au détriment d’un autre. Pour mesurer si son mensonge ou son économie de vérité était légitime, il lui suffit d’imaginer ce qu’en penseraient les êtres qu’il estime le plus.

Nos mots et nos actes dont dépend le sort de ceux que nous servons ne pèsent auprès de leurs juges qu’en fonction de l’estime que ces juges nous portent.

 Le moindre manquement à l’honneur nous transforme en fantômes muets. 

Paris, le 6 mai 2015                                               Christian Charrière-Bournazel »

 

Voir également :  http://www.charriere-bournazel.com/lavocat-la-verite-et-le-secret/ Publié le 28, octobre 2013

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :